100 idées d’entreprises

Certains ont choisi de Vivre leur vie de rêve… et Dans la prochaine vidéo, je vais vous expliquer comment vous aussi vous pouvez faire ce choix!
Pour l’instant, Laissez un commentaire, Répondez à ces questions:
  • Quel est le plus grand frein qui t’empêche d’entreprendre ?
  • Si toutes les conditions étaient réunies, Dans quel business souhaites-tu te lancer ?
Publicités

93 Responses to 100 idées d’entreprises

  1. Sanogo says:

    le manque de financement est un blocage pour moi m’empêchant d’entreprendre.
    si toutes les conditions sont réunies j’aimerais bien me lancer dans l’agriculture et l’élevage

    • Patriote says:

      Ce qui m’empêche d’entreprendre est un manque crucial de ressources financières.

      Lorsque j’aurai ces ressources, je me lancerai dans le transport et l’agriculture.

    • BEUGRE TANON RICHARD says:

      BEUGRE RICHARD

      Comme la plupart d’entre nous, le premier et grand obstacle obstacle est d’ordre financier, ensuite j’ai des idées mais ne sais pas trop comment les traduire en projet afin de bénéficier de soutien financier si possible. Si toutes les conditions sont réunies, je voudrais me lancer dans l’encadrement et le financement des petits commerces qui se transformera en création de micro-finance.

  2. Sanogo says:

    j’aime bien vos analyses, elles sont pertinentes et viennent à point nommé. merci pour vos encouragements.
    je voudrais bien avoir des idées ou alors des tuyaux pour créer une entreprise de prestations de service en agriculture et je suis plein d’idées en la matière.
    bon vent à vous!

    • Vincent says:

      Bonjour Sanogo

      Dans la prochaine vidéo qui sera publiée dans quelques jours, j’explique exactement comment créer une entreprise.

  3. BEKER says:

    Hélas que cela soit la triste réalité de la vie en Côte d’Ivoire .

    Merci pour cette analyse pertinente.

    Comme tu le dis, Dépenser assez d’argent dans les études pour encore en demander pour creer une entreprise de ceci ou cela ??
    D’aileurs, nos formateurs n’apprennnent pas pour qu’on devienne entrepreneur.

    Cela va du moyen de chacun, d’entreprendre ou être employé.
    Et comme tu le dis si bien tout le monde ne peut pas entreprendre car il faut aussi des employés dans ces entreprises naissantes.

    Dans 95% des cas, les moyens font défauts.
    Debuter une activité avec 5000 F et pour en gagner 8000 ou 10.000 ensuite de suite ne fera que démoraliser certaines personnes. Imaginez leur formation à hauteur de 3 millions.
    Tout simplement, il dira à tort et à travers que j’ai été à l’école et je n’ai rien eu et aujourd’hui je gère une cabine, devenu un vendu de x ou y…….

    Entreprendre, n’est dans les germes de tout le monde car cela est impensable du point de vue profit.

    Aussi, on demanderait au gouvernement d’orienter les formations sur le metier pour chacun puisse s’en sortir même s’il n’est pas embauché par l’état ou une personne tiers.
    Par exemple, moi je suis du domaine des TIC, combien d’étudiants (BTS) sont capables d’exercer de manière fonctionnelle à leur sortie de formation. ? tout est théorique

    • Vincent says:

      Salut Beker

      Je suis d’accord avec toi quand tu dis « entreprendre n’est pas dans les germes de tout le monde », de même que jouer au tennis ou au football comme Drogba ou Messi n’est pas donné à tous.

      Question rapide, Dans quel business souhaites-tu te lancer?

      • BEKER says:

        J’ai tellement de projet que je ne sais par où commencer !!
        comme :
        – Hotellerie,
        – Cyber (vente informatique, bureautik, maintenance, developpement app & web)
        – cyber ou monde informatique,
        – Plantation,
        – et biens d’autres

        Mais à votre question rapide : je souhaiterais un cyber ou un monde informatique comme business

    • Kouame Kouakou Paul says:

      MERCI POUR TES CONSEILS MAIS IL FAUT SE DIRE QUE SOUVENT C’est aussi facile comme le pense car il existe plusieurs difficultés auxquelles nous somme confrontés a savoir
      _le fonds de commerce ou fonds de roulement car on pas de structure approprié voir une banque d’emploi pour un prêt et on sait comment les fonds sont attribués par connaissance, en riche et riche ce qui fait que pour nous autre dont il est très difficile pour nous d’avoir un minimum pour faire face au frais de dossiers d’avoir un prêt. On espère que avec le changement tous cela moins traçant pour pour les pauvre et fils de paysans

    • Dnd says:

      Commentaire fracassant monsieur Beker. En effet il ne suffit pas de dire qu’il est important de travailler pour soit, mais plutôt de le réaliser . Nos gouvernements, enseignants et structures de formations ne se donnent aucun mal pour pousser les étudiants que nous sommes à l’auto emploi. Dans la plupart des écoles, les modules traitant de l’entrepenariat sont incomplets voire quasi inexistants.
      Mais mOnsieur Beker ne pensez vous pas que malgré toutes les difficultés annoncées plus haut, force est de constater que ce rêve peut devenir réalité si les mentalités changent?
      Le réel problème des noirs, surtout des ivoiriens est le manque de persévérance. Il veut tout de suite toucher des millions sans avoir à traverser les difficultés en amont. Combien d’entrepreneur arrivent ils à maintenir leur entreprise malgré les mauvais jours? Il est bien triste de dire qu’ils ne sont pas très nombreux. À la suite de cela’ j’aimerai attirer votre attention sur un point qui vrai qu’il soit bien abordé par vous, vous donne tord sous un angle autre que le votre. C’est vrai qu’il,est difficile de comprendre que l’on gagne des miettes au vu des diplômes amassés. Mais n’est il pas mieux d’ amasser des miettes que de ne rien gagner?

  4. Madline says:

    hi Vincent, cette vidéo dit tellement vrai que j’en ai même le sourire. moi j’ai pas de frein à entrepreneuriat; juste que je vais encore à l’école mais je me suis promis qu’un jour (quelque soit mon travail, ma condition) j’aurai au moins un restaurant tellement j’aime cuisiner les plats de chez nous et ici en France où je suis je me renseigne déjà à ce propos. j’aimerais aussi avoir un petit salon de coiffure et ici je tresse des africaines à domicile. je valorise tout ce que je sais faire.

  5. youssef diarra says:

    hi vincent ce aue tu dit dans la video est vrai mais, le plus grand frein c les moyens pour debuter. moi je suis dans le domaine de la technologie avec actuellment un BAC+3> EN RESEAU TELECOM.
    je peux exercer dans plusieure domaine parce que je m’adapte facilement a mon environnement mais le mieux pour moi serais que j’exerce dans mon domaine de formation.

    le cyber,la vente de consommable informatique,création de site,confection de badge,logo,montage de photo,maintenace informatique hardware et software,la restauration ,superette d’entreprise comme de marque vestimentaire,les kioskes et superette aussi

    • Vincent says:

      Bonjour Youssef

      dans une prochaine vidéo, j’explique comment trouver les moyens pour lancer sa propre entreprise.

      N’oublie pas de visiter fréquemment ce blog

      • Isabelle says:

        salut Vincent!
        mon expérience et mon témoignage sont les suivant;
        je suis Mlle Isabelle Koffi, titulaire d’une Maitrise en Sciences de Gestion depuis 2007 de la faculté des Sciences Économiques et Gestion.
        depuis le lycée déjà j’avais commencé à vendre car les idées rendent riche si on le veut bien.je vendais des crécré que je faisais moi même étant en classe de seconde C en 1999. Après mon bac j’ai commencé à tresser à domicile je peux dire que j’ai appris à tresser sur la tête de mes poupées. en 2ème année de la faculté en 2004 j’ai commencé la vente des parfums avec une somme de 9000 francs,mon argent de carte de bus comme j’étais chez mes grands parents à cocody je pouvais marcher allée et retour.et par la suite j’ai ouvert mon compte bancaire.mon commerce c’est agrandit et aujourd’hui j’ai un salon de coiffure dans lequel je vends des habit, des chaussure ,un peu de tout alors que je ne suis pas coiffeuse de profession et aussi je suis comptable de projet de site à yopougon.et je ne vais pas m’arrêter là………il y aura d’autres magasins dans peu de temps.j’effectue même des voyages à la frontière du Ghana pour prendre des marchandises qui se vendent très bien et je reçois aussi des marchandises de la France et des chaussures du Cameroun qui ne coûte pas trop chers.

  6. Ahmed Fofana says:

    Bonjour Vincent moi je suis déjà dans l’entrepreunariat mais à petit échelle et vraiment j’ai du mal à joindre les deux tellement je croise trop d’obstacles.
    ce sont ces mêmes obstacles qui font que je n’ai pas encore assisté à un de tes séminaires.
    si possible je voudrais prendre un rendez-vous avec toi pour te faire par de certains de ces obstacles et on verra pour la suite.

  7. DAHO says:

    Jeune frère Vincent, tu as vraiment tout dit. En afrique, un employé de bureau est mieux vu qu’un planteur au village. Ce planteur m’aimerait pas que son fils devenu ingenieur agronome puisse venir pour améliorer sa production. Il considérera cela comme un échec.
    Moi, ce qui me frène, ce sont les financements. L’argent pour acquérir les machines de production, les locaux et s’installer. J’ai aussi pensé à importer l’huile essentielle dejà fabriquée pour la revendre. Mais toujours le même problème d’argent. Je vois aussi qu’il est facile d’entreprendre à l’étranger que chez soi. A cause de la contrainte familiale et du que dira-t-on de moi le grand diplômé.

  8. bohoussou says:

    Eh ouii c la triste reaité et c dommage

  9. bohoussou says:

    Eh ouii c la triste reaité et c dommage
    Moi jai une maitrise en droit privé depui et a defaut d boulo mem un stage ke g nai pa trouvé depui 2006 alor g desire me lancer dan le commerce d articles divers mais g sui heurté par un pb financier criant ke g ne sai pa ou donner la tète
    Merci a tous et a toi vincent

    • Super bien dit!! L’entreprise parait une réalité occidentale qui, même si elle fait son bout de chemin dans nos pays, fait hélas face à des obstacles majeures !! Grâce à des conseils comme ceux prodigués par Vincent je crois que l’entrepreneuriat a de beaux jours devant lui dans nos pays. A y voir de près, aujourd’hui plus que jamais tous les jeunes ont quelque part l’idée de créer quelque chose de personnel pour se réaliser. Par le passé, le salut se trouvait dans le titre de fonctionnaire, de bureaucrate. Je crois que le vrai déclic s’opérera lorsque nous aurons des entrepreneurs à la tête de nos pays et de nos institutions. A ce moment, toutes les initiatives individuelles trouveront des opportunités de se réaliser car les responsables auront compris et mettront à notre disposition un environnement institutionnel favorable, des structures d’appui et surtout des mécanismes de financement adapté ( fonds de garanties, fonds de capital risque, microcrédit, subventions, prêts bancaires). Je suis au Burkina Faso. Ici nous créons une entreprise aujourd’hui en trois jours. Par le passé il fallait 6 mois!!! Le hic reste l’accès au financement mais je crois que ça va venir.

  10. merci d’echanger avec nous tes conseils avisés!

  11. Amani says:

    ça révolutionne ,et aussi ça permet de se remettre en cause; merci pour tout.

  12. desire says:

    Trop vrai tout ce que tu as dis !!
    Moi c’est dans la restauration que je jette mon regard…malgré le fait que je sois aussi bien diplômé… en attendant un emploi, on va essayer d’entreprendre… même si l’argent également fait défaut.

  13. Cyrille says:

    En fait le plus grand frein pour moi c’est la peur, mon revenu me semble beaucoup trop modeste pour engager ma famille dans le risque. Ma philosophie c’est qu’on engage pas tout son revenu dans le business, il faut une marge pour des éventuels retournement de situation; ce que je ne peux faire en ce moment.

    Pour ce qui est de savoir le business dans lequel je souhaite investir: c’est une plantation à l’échelle industrielle (hévéa, palmier, cacao,…)

  14. koné lassana says:

    c’est une tres belle analyse.Elle est sans commantaire.
    cependant mon plus grand frein actuellement c’est les moyens financiers.
    Au cas ce frein n’existerait plus;je m’engagerai dans le commerce des cereales tel que le riz; le mais…
    ou j’ouvrirai ma propre boutique et pour cela vous convenez avec moi qu’il faut au moins deux millions.
    je suis ingenieur en GRH et je suis dans l’attente d’un emploi.

  15. ahoulou says:

    bonjour je me nomme christelle c’est tellement vrai tout ce que vous avez dit, mais sachez une chose pour entreprendre, il faut des moyens, tu avoir un ou plusieurs projets mais sans les moyens financiers tu ne pourra pas les réalisés. la prochaine vidéo doit parlé de comment acquérir des fonds pour entreprendre et l’économie , parce que c’est cela aussi l’entrepreneriat parce que si aujourd’hui tu as ex: 10 000 que tu dépense comment tu pourra atteindre les 100 000 f que tu as besoin pour ton projet.
    voilà un peu mon point de vue pour cette vidéo.
    que Dieu te bénisse!

  16. ouattara says:

    c’est vraiment interessant et important

  17. Vincent says:

    La 2e vidéo est prete! merci de la consulter maintenant http://wp.me/P1Z1UL-l

    • Jacques says:

      merci Vincent pour ta video,

      Me concernant, je pourrai dire que le frein de l ‘entrepreneuriat est juste la peur de ne pas aller jusqu’au bout et se lancer a fond dans son projet.
      Moi, j veu investir dans mon domaine(l’informatique car je suis Maintenancier de formation ) et dans la vente de la nourriture a savoir l’attiéké poisson le matin et le soir le braisé
      Je te signale au passage que le lien http://wp.me/P1Z1UL-l n’affiche pas la video d’entreprendre en 6 etapes.Prière nous envoyer le bon lien pour que nous puissions la visionner pour agrandir nos connaisances.
      Merci une fois encore pour tout;
      Jacques

  18. Jocelyne says:

    bonjour cher Vincent
    on ne finira pas d’apprendre et de découvrir de nouvelles choses avec toi, merci beaucoup de réveiller nos talents endormis par ton cri de cœur, c’est vrai le financement fait défaut mais aussi la peur à cause des obstacles dans le processus d’obtention de certains documents dans l’administration et aussi de faire échec ou de mal faire son investissement
    j’ai pas mal d’idées comme business à entreprendre que je ne sais lequel faire en premier qui nécessite peu de moyens pour permettre de réaliser les autres :
    – la restauration (attiéké + poissons, etc)
    – vente de poissons et poulets congelé en détail
    – tout ce qui est beauté de la femme, etc

    intéressée par l’expérience de ISABELLE, peut me contacter pour d’éventuels conseils : joyce_avoh@yahoo.fr

  19. Jocelyne says:

    j’ai vu la vidéo tout à l’heure, très bien mais beaucoup rapide, donc Vincent je souhaite que tu transcris les différentes vidéos sous formes de documents qu’on pourra lire à tête reposée et tranquillement, car la vidéo si on n’a pas l’internet à la maison on ne peut la revisionner
    merci

  20. RV Beegauzan says:

    Merci de tes conseils et tes encouragements cher frère.
    Je pense que le problème de financement est le celui qui freine l’ardeur et la volonté de beaucoup d’entre nous.
    Pour ce qui est de mon investissement à réaliser, il se fera (avec l’aide de Dieu) dans l’alimentation en général : les repas sur place, à emporter, les repas servis à domicile …
    Merci et ..; au prochain rendez-vous !

  21. DAHO says:

    Votre vidéo est imparable, elle nous montre tous les freins à l’entreprenariat. Mais comme je le disais dans ma première réaction, le problème de financement demeure le principal facteur limitant sur la voie de l’entreprenariat. Avant la peur du risque. On ne prête qu’aux riches et à ceux qui… travaillent. Comment faire. Vivement cette prochaine vidéo qui doit nous montrer comment faire pour avoir un financement.
    Moi je suis intéressé par la production et la commercialisation des huiles essentielles.

  22. ok j,aimerais etre dans la police nationale,pour participer au maintient de l,ordre j,ai le diplome bepc et le baccalaureat

    • Vincent says:

      Bonjour Konaté

      être dans la Police, ce n’est pas entreprendre, c’est suivre le chemin classique. Persévère, tu vas certainement y arriver

  23. Mr DJAN says:

    Vraiment vos analyse dans le domaine de l’emploi sont véridiques et claires.
    Et il reste à comprendre que dès le début l’ivoirien n’a pas eu le sens de entrepreneuriat alors cela devient plus difficile ……………
    Beaucoup ont voulu entreprendre et ont lancé des projets mais dès qu’ils ont eu l’argent ils ont opté pour l’Europe et il ne faut pas oublier ce fait là
    Alors entreprendre est bon mais il faut un suivi des experts en la matière..
    Merci

  24. nina blai says:

    moi je souhaite entreprendre dans l’elevage. j’ai dejà lesbâtiments qui pevent enregistrer 3000 poussins et tout le materiel. actuelleent je manque de fonds pour l’achat des poussins et aliments. le technicien et le volailleur sont dejà en place. je profite por rechrcher un associé. contact 083117

  25. koffi valérie says:

    j’ai des pincements au coeur quand je regarde cette vidéo parce que tu as tout dit Vincent. Et moi ça me révolte c’est à dire que ça réveille en moi l’esprit d’entrepreunariat. Merci encore et que Dieu te bénisse.

    • DIABY says:

      J’ai envie d’entreprendre vu que j’ai du mal à trouver un emploi au public ou au privé.Avec ma formation en Gestion Commerciale, je peux réussir.Mais,mon problème c’est le financement.Si je l’ai,je vais investir dans la culture du riz du maïs.A ce niveau se pose le problème de la terre.Je vous remercie car vous avez fait un bon diagnostic du manque d’emploi en Cote d’Ivoire.

  26. Abel DEDO says:

    Pour les documents sur l’entrepreneuriat, prenez plutôt ce lien ci-contre : http://leaders-et-entrepreneurs.com/page/entrepreneuriat

    Merci à Vous !

  27. BROU says:

    Moi je suis Ingénieur en Agrnomie Tropicale et Méditerranéenne. Je suis donc concerné par le secteur agro-pastoral.
    Je souhaite regrouper au mois 10 jeunes diploômés en agronomie et créer « Jeunes Agriculteurs de Côte d’Ivoire (JA-CI). On a déjà commencé un peu mais on a besoin d’aide pour accroître nos capacités de production.
    Comment donc y arriver?

    • Vincent says:

      Bonjour Brou

      Je veux bien te conseiller, mais je ne comprends pas bien ta dernière phrase « On a déjà commencé un peu mais on a besoin d’aide pour accroître nos capacités de production« 

    • Guy Michel BROU says:

      Au fait , je veux mieux m’organiser et avoir une bonne équipe de travaille raison pour laquelle je disais que j’ai besoin avec ton aide de jeunes diplômés en agronomie ( options végétale, options animale, ) pour un meilleur fonctionnement.
      Nous avons déjà commencé à produire (maraichage et avicole) un peu avec les moyens du bord, ton aide consistera à m’aider à produire de bons documents pour la structure et à avoir un financement adéquat.
      Voici grossomodo ma préoccupation.
      Meilleues salutations et à bientôt.

  28. Guy Michel BROU says:

    OK, Frère KADIO!
    Je suis d’accord pour que tu passes l’annonce sur ton site. Comme tu le dis toi même, des jeunes prêts à bosser dur pour que demain nous sortions de notre situation pas trop reluisante.
    Seul le travail paie.
    Sache que grâce à toi, je commence à avoir quelques atouts pour convaincre et je sais que grâce à tes écrits et vidéos,ça ira plus encore. Raison pour laquelle je fonde beaucoup d’espoir en la formation du 07 décembre 2011. Car, j’essayais avant, mais timidement.
    Et, depuis mon enfance, j’ai toujours rêvé d’être moi même Patron/diriger une entreprise et je sais qu’avec toi, par la grâce de Dieu cet objectif Divin sera atteint.
    Je suis sûr que, si je sorts de cet atelier, hummmm!!! on pourra plus m’attraper dans ce pays!
    Meilleures salutations et à très bientôt.

  29. CISSE says:

    J’ai suivie la séance d’information que vous avez tout dernièrement tenue à travers la télévision (RTI) et j’aimerais dire que les projets annoncés m’interesse, par conséquent j’aimerais adhérer au seance d’inscription et de formation qui débuterons le 08 Déc. Alors comment m’y prendre.

  30. emmanuel says:

    Une maxime du Zouglou dit ceci: »vouloir c’est pouvoir. »
    Tout le monde est capable de créer une entreprise. Ce qui est vrai par contre est ceci : » tout le monde n’est pas aussi déterminier pour faire face aux vents contraires »
    Ceux qui ont créer des entreprises qui marchent sont des personnes de la meme nature que nous. mais qui ont compris que la peur d’entreprendre detruit le potentiel.
    Edison a échouer plus de 3000 fois avant de créerle dispositif quipermet d’avoir la lumière électrique. lorsqu’unjournaliste lui a demandé « Monsieur Edison, qu’est ce que ça vous fait d’avoir échoué plus de 3000 fois avant de mettre au point votre dispisitf? Edison a repondu ceci » je n’ai pas échouer j’ai juste découvert plus de 3000 façons de ne pas mettre au point ce dispositif » tout est une question de mentalité. Si tu as la mentalité que tu n’es pas capable de faire telle ou telle chose tune le seras jamais meme si tu en as les aptitudes. par contre si tu te dis que ce ne sera s pas facile c’est vrai mais tu peux y arriver, rien ne t’empêchera de créer ton entreprise et de la mener à bien. google, apple, microsoft, pkl( farinor), kabakrou et pleins d’autres entreprises ont commencé timidement mais font leur chemin. les propriétaires de ces entreprises sont-ils des génis?
    créer une entreprise commence par la mentalité et la volonté.
    un exemple parfait est l’américain. l’americain a unementalité de gagneur. meme quand il ne reussit pas, il recomence à nouveau. Il ne s’arrete pas à l’échec pour dire il n’est pas capable. Aujourd’hui tu n’y es pas arrivé d’accord, repose toi si tu veux mais recommence remain car tu ne sais pas ce qu’un autre jour peut enfanter.

    • Bien parlé. Créer son entreprise c’est oser; c’est passer des nuits blanches à étudier les contours du projets. Avoir un projet d’entreprise c’est chercher chaque jour, chaque minute le moment propice pour se lancer.
      Dans mon cas, depuis 1998 j’ai essayé plusieurs projets jusqu’à ce jour, mais dans mon esprit chaque instant je cherche l’étincelle qui me propulsera.
      donc comme moi chers amis, en attendant souvent le financement pour d’autres, faites travailler votre esprit continuellement. Un jour viendra où tout nous réussira. ne cédons pas au découragement surtout. merci.

  31. Rosebiby says:

    Manque de financement.g veut me lancer dans le commerce des articles comme:les sous vetements et des chaussures

  32. il n’y a que les moyens financiers qui me manquent pour la réalisation de mes 10ha d’hévéa ou me lancer dans l’élevage.ces deux projets me tiennent à coeur autrement créer une école d’automatisme

    • lorsqu’on entreprend une activité qui ne nécessite par d’apports de capito, comment départager les dividendes étant responsable premier prenant en charge les différentes dépenses à effectuer? Merci à vous.

  33. anoma guy roger says:

    J’apprecie vos efforts

  34. ngatchi tresor says:

    manque de moyens financiers et si j’avais ses moyens s’investirais dans l’agro-alimentaire

  35. fatyma says:

    bonjour Vincent,je tiens vraiment à te remercier pour toutes ces analyses qui reflètent vraiment la réalité et permettent de mieux nous orientés;sans oublier tous tes conseils. pour moi le plus grand frein c’est que j’ai plusieurs idées, je ne sais pas laquelle choisir et si j’arrivais à choisir par où commencer. j’ai pas de moyens financiers mais pour moi ma volonté suffira. si je sais par où commencer je me donnerai tous les moyens et efforts pour arriver à mes objectifs.

  36. Bonjour à tous les amis !

    Juste vous souhaiter beaucoup de courages dans la réalisation de vos projets et aussi vous donnez quelques petits conseils. Peut-être que cela aidera quelqu’un :

    -Lisez beaucoup pour vous inspirer des histoires de ceux qui sont partis « de rien », de ceux qui ont l’art de convaincre, des entrepreneurs qui se sont distingués dans l’histoire etc. Développez votre créativité. Il y a des tas de ressources gratuites sur Internet pour cela. Peut-être que vous trouverez une solution qui vous conduira à la réalisation de vos projets d’entreprises.

    Pour moi personnellement, cela a beaucoup contribué et j’ai particulièrement appris à tirer profit de tous les obstacles que j’ai rencontrés lorsque je démarrais. Bien sûr, je continue mon chemin, rien n’est encore terminé. C’est un long chemin et il vous faut avoir une motivation « surnaturelle » pour devenir ce que les autres ne deviennent pas et pour accomplir votre destinée.

    -Impliquez votre entourage

    -Apprenez à demander. Oui! cela s’apprend

    -Visez haut et loin mais ne cherchez pas forcément à commencer « haut ».
    Faîtes quelque chose de simple et petit mais qui peut vous conduire vers votre grand but (miniaturisé votre projet d’abord).

    -Gérer bien votre argent.
    Dépensez beaucoup moins qu’il vous en faut. Vivez en dessous de vos moyens financiers.

    -Travaillez sur votre motivation et rendez-là de plus en plus forte.

    Cordialement,

    Abel DEDO

  37. NANDJUI says:

    Je suis tres ravi d’ecouter tes analyses et c’est tres interessant. Je suis une personne qui aime prendre des risques et je le prends quand je crois en mon idée.
    Ce qui m’empeche actuellement d’entreprendre ce sont les moyens financiers.

  38. dabany chloe says:

    Je souhaite ouvrie une boutique de cosmetique et de vente de vetement pour des tailles menues

  39. dabany chloe says:

    Je n’ai pas le financement requis pour cela

  40. Bonaventure says:

    Bonjour Vincent,
    Je me nomme Bonaventure et je suis porteur d’unique projet d’octroi et de remboursement de prêt sans intermédiaire aucun :aucune banque,aucune micro finance et ce n’est pas du main en main non plus. J e m’arrête ici par sécurité du projet. J’ai besoin de vos contacts pour vous rencontrer et vous l’exposer exclusivement en vue de trouver le financement de seulement 1.745.000 francs cfa pour le finaliser.Moi je ne dispose que 250 000 francs. Merci d’avance.
    mon numéro : 00225 03 902 963.Mail :elbonano02@hotmail.com

  41. thiers says:

    salut moi je suis un jeune fonctionnaire je pourais trouver des fonds pour co finance un projet jeune car moi meme jai pa mal didees mais je prend le temps

  42. AMANA Kondabalo says:

    je suis un peut flatté et soulagé par votre disponibilité. J’avoue que c’est parfois décevant de se rendre à l’évidence que la seule volonté de vouloir devenir quelqu’un ne suffit vraiment pas . je suis togolais et je ne sait pas si la distance joue déjà en ma défaveur pour ce qui, est de vos conseils merci.AMANA

  43. Mr Raymond kouame says:

    j’aimerai monter une entreprise de commercialisation de l’or sur toute ses formes et j’ai un manque criha d’argent

  44. sidoin says:

    jai trouvé de lor en vous lisant et je compte lutiliser pour la faveur de lafrique

  45. Dorine says:

    Bonjour Vincent,
    j’ai écouté vos vidéos et je me permet de vous écrire afin de voir comment ensemble on peu aidé et encourager entrepreneuriat en Afrique. Car le développement de l’Afrique est aux cœurs de nos préoccupations. Nous somme une association basé en France et on fait de l’appui à la création de la France vers l’Afrique et en Afrique. Pour plus D’informations, Merci de nous contacter aux 00336 81 37 66 43 /0033660406210 (Agences Racines)
    Cordialement

  46. ZADI SERI JEROME says:

    Nous nous accordons tous que le principal obstacle à l’entrepreneuriat en Afrique est le MANQUE DE MOYEN. En face personne dans le fond ne peut nous aider, ni les gouvernements, ni les banques qui n’offre pas aux pauvres.
    Le second constat est que nous sommes nombreux à pleurer au chevet de nos projets.
    Moi, j’ai une proposition, mettons nous en ensemble et très sérieusement. Expérimentons les tontines dont la prise (en matériel d’installation et d’accompagnement et pas argent) donne lieu à la réalisation d’un projet.
    En étant 10 personnes (ou moins) , un compte société peut être ouvert en évitant d’être dérobe par un membre. Selon un programme, ces personnes peuvent se rencontrer. Dans ce cas tout projet effectué dans ce contexte appartient au groupe, jusqu’au dernier projet.
    Je suis disponible pour plus de détails.
    Associons nous donc (en étant même de différents pays, qui d’ailleurs un atout). C’est la seule voie et voix. voici mes contacts: (pas sérieux s’abstenir): 00225 46979900 / serizadi@yahoo.fr.

    A bientôt

  47. kassoume says:

    svp dites moi ce que je peux entreprendre avec 20000f

  48. harmony says:

    Le manque d’argent est un veritable frein pour moi.si toutes les conditions sont reunies je voudrais me projeter dans le commerce

  49. j’ai un terrain de quatre hectares je suis entrain de la mettre en valeurs.je souffre de rhumatisme des os dans ces temps je n’arrive pas à aller au champ pourtant je n’ai plus d’argent pour terminer ce que j’ai commencé .champ de teck .je demande de l’aide aux gens de bons volontés et aux gouvernement ivoirien

  50. kouassi n'djabli says:

    nous avons crée une entreprise de génie civil et de services mais depuis
    l’annonce légal depuis le 17/07/2013
    nous avons plus d’argent pour la mise en place de notre société sarl d’un milion de capital ‘
    on cherche de l’aide
    merci .

  51. kone says:

    salut a tous j’aimerai entreprendre avec une somme de 20000fcfa mais je sais pas quoi faire ? voici mon adresse e-mail pour tout ce qui voudriez bien m’aider merci.issouf kone 02@hotmail.com

  52. thierry gbossou says:

    je veuentreprende et je n ai pa les moyen nessecaire pour le fair je veux me lancer dans l elevage des chiens de races et dans le commerce limport et export
    voici mon numero pour tout ce kil vex m aider ou entreprendre avec moi 93588131

  53. coulibaly says:

    JE VOUDRAIS ME LANCER DS LE DOMAINE DU TRANSPORT,VOYAGER AUSSI POUR PRENDRE LA MARCHANDISE QUE JE REVENDRAI ICI.MAIS PR LE MOMENT,JE N AI PAS ENCORE EU LES MOYENS DE LE FAIRE…JE VOUDRAIS TT SIMPLEMENT QUE VOUS DONNIEZ KELKES IDÉES D ENTREPREUNARIAT….MERCI À VOUS

  54. fabrice says:

    Le manque d’idée

  55. michael mbuyi says:

    Le manque de financement m’empeche d’entreprendre et si toute les conditions etaient reunies,je me lancerai en premier lieu dans les transports ,ensuite,dans l’agriculture,l’elevage et la peche,qui selon moi sont les secteurs les plus importants de la vie et de l’activite des hommes

  56. moyé says:

    Je veux me lancer dans la production et la vente de maraichers, mais le minimum financier pour commencer est difficilement trouvable

  57. anicette ayemou says:

    moi ce qui me pose problème est le manque de financement sinon que je suis décidée depuis quelque temps de me lancer dans mon propre business. sinon que je sais à 100% que mon projet est rentable et j ai jamais peur du risque

  58. Abou says:

    Bonjour j’ai vraiment appréciai votre vidéo j’ai une ou des idée de créer mon entreprise au Sénégal dans la domaine de vente restauration ou pâtisserie mes j’ai pas la formation je voudrai avoir des conseille.

  59. désirée Kouakou says:

    Bonjour j’ai vraiment apprécié votre vidéo
    Moi plus grand frein c’est le financement
    Et l’activité première que je voudrais c’est un kiosque moderne
    J’aimerais trouver le loin de créé le financement de mon entreprise.
    Merci a vous bonne journée Dieu vous garde

  60. Touré Karidja says:

    Bonjour
    Je suis intéressée par vos formations.Puisqu’elles datent de 2011 ,sont elles toujours d’actualité?Si oui ,comment y participer?

  61. Djohoré Madeleine says:

    Bonsoir Vincent j’ai aimé la vidéo; mais pour quelqu’un qui a un peu de ressources ,mais qui n’a pas eu la chance d’aller à l’école, or il veut entreprendre est que vous pouvez aussi l’encadrer.

  62. N'dri constant says:

    Le manque de fond et la recherche d’idée

    si j’etait en posèsion de fond je voudrais me mettre dans la vente de voiture et de téléphone.

  63. je suis dans la confection de tricot pour les ecoles je voudrais de l aide pour organiser mon travaille parceque je me retrouve avec trop d impaye j ai besoin vraiment d une bonne organisation merci

  64. J’adore ton observations jai besoin de toi tu est le meilleur et a porter de vu

  65. Bonjour Vincent, ta vidéo sur la manière de monter une entreprise est suivie par les ivoiriens qui sont ici en Europe. Le seul problème qui se pose est que nous n’avons pas de personnes sures qui peuvent nous aider à bien gérer les affaires en Afrique. Nous avons essayé de responsabiliser les membres de nos familles qui ont dilapidé tout. Est-il possible de faire des affaires en Côte d’Ivoire sans passer par la famille tout en étant en Europe?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s